xbox series x

XBOX Series X – Ce qu’on en sait (pour l’instant)

Il y a quelques semaines, Microsoft a procédé à une conférence live pour annoncer certains des jeux phares de sa console de dernière génération : la XBOX Series X. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le retour des gameurs a été mitigé. Les réactions allant du « nul » au « décevant » ne se sont pas faites attendre.

S’il est tout à fait compréhensible que les joueurs aient été laissés sur leur faim, il faut également rappeler qu’aucune annonce majeure relative à la XBOX Series X n’avait été promise. (Pas à ma connaissance en tout cas). Revenir sur cette conférence ne serait pas particulièrement utile. Après tout, des goûts et des couleurs on ne discute pas. Mais il peut être utile de revenir sur ce qu’on sait effectivement de la XBOX Series X à cette date.

La fiche technique de la XBOX Series X

Contrairement à la PS5, le design de la XBOX Series X n’était plus un mystère depuis fort longtemps. En effet, Microsoft avait dévoilé l’allure rectangulaire (ou parallélépipédique plutôt) de sa console depuis un bon moment. L’élément marquant était d’ailleurs la grille d’aération au sommet (l’un des 3 canaux d’aération de la console) et sa taille relativement modeste, pour ce qu’on attend d’une console de dernière génération.

Pourtant, sous le capot la XBOX Series X rassure.

  • Processeur : processeur à 8 cœurs à une fréquence de 3,8 GHz avec SMT
  • Processeur graphique : processeur personnalisé RDNA 2 de 52 CU à une fréquence de 1,825 GHz
  • Mémoire : 16 Go de GDDR6 avec 320 bus
  • Bande passante Mémoire : 10 Go à 560 Go/s ; et 6 Go à 336 Go/s respectivement
  • Stockage interne : 1 To SSD ultra-rapide
  • Lecteur optique : 4K UHD Blu-Ray
  • xbox series x
  • xbox series x manette
  • xbox series x manette
  • xbox series x graphics

Des performances utiles

Pour ceux d’entre nous qui ne sont pas en mesure de déchiffrer ces fiches techniques, voici les éléments à retenir :

  • 12 téraflops d’efficacité
  • jusqu’à 120 fps (images par seconde)
  • 1 To de stockage SSD personnalisé
  • et une résolution True 4K pouvant aller jusqu’à 8K

Ces performances permettent à la nouvelle console d’implémenter des fonctionnalités remarquables.

Fonctionnalité Quick Resume

Jusqu’à présent, interrompre un jeu pour en mettre un autre était une décision qui devait être soigneusement mûrie. L’interruption était synonyme de sauvegarde, d’arrêt et de lancement du nouveau jeu en question. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’est pas une situation dont les gameurs sont fans.

Avec la XBOX Series X par contre l’architecture de la mémoire permet désormais de stocker des « states » ou « états » du jeu instantanément. On peut donc sortir d’un jeu, en lancer un autre et ensuite revenir dans le jeu initial, et au moment précis où l’état a été sauvegardé. Une fonctionnalité qui aurait dû faire couler beaucoup plus d’encre, mais les joueurs sondés semblent n’en avoir pas eu connaissance.

Une chose est certaine, le prétexte selon lequel on doit attendre de trouver un point de sauvegarde avant de quitter la partie disparaîtra de l’arsenal du gameur compulsif. Surtout que cette fonctionnalité est censée fonctionner même lorsque la console est à l’arrêt. On ne demande qu’à voir !

Temps de chargement courts (Le SSD devient la norme)

Aussi bien la console de SONY que celle de Microsoft se sont vantés de pouvoir promettre des temps de chargement très courts. Les joueurs PC en ont bien conscience depuis plusieurs années.

Les supports SSD standards permettent déjà de supprimer virtuellement la plupart des latences dans le chargement des ressources de jeu. Mais, les consoles de dernière génération comme la XBOX Series X vont encore plus loin avec des vitesses nettement plus élevés que le disque SSD grand-public standard.

« Upscaling » graphique pour les anciens titres

Un autre élément intéressant c’est la capacité que la XBOX Series X aura d’améliorer systématiquement les performances graphiques d’anciens jeux. La rétro-compatibilité ne se résumera donc plus à retrouver les titres nostalgiques sur une nouvelle plateforme.

Ce sera peut-être l’occasion de les découvrir comme les développeurs auraient souhaité qu’ils soient restitués à l’époque. N’attendons pas des miracles, mais c’est quand même une fonctionnalité qui promet.

La console est attendue pour la fin 2020. Mais, l’annonce du prix et de l’interface utilisateur détaillée sont encore plus attendues pour l’instant.

Pour les plus curieux

Pour en savoir plus sur la console et ses fonctionnalités, nous vous invitons à consulter la page de XBOX dédiée au sujet.

Si vous préférez avoir un aperçu visuel par contre, nous vous recommandons la vidéo d’avant-première de la XBOX Series X présentée par Austin Evans sur sa chaîne YouTube.

2 réflexions sur « XBOX Series X – Ce qu’on en sait (pour l’instant) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *