Stress de tournoi, comment le surmonter ?

Stress de Tournoi, à quoi t’attendre pour ta première compétition ?

N'hésitez pas à partager !

Le stress de tournoi ; cet étrange critère qui sépare les vétérans des joueurs occasionnels et des amateurs. Dans la vie d’une personne, il y a des moments pour lesquels rien en peut vous préparer. La première rentrée scolaire, la première journée de travail, le premier rencard, etc.

De même, absolument rien ne peut te préparer à ta première participation à un tournoi. Peu importe que ce soit un tournoi de jeu de baston, un tournoi de foot, un FPS ou une LAN de RTS. Le stress n’est pas moins insupportable pour les eSportifs que pour les athlètes de haut niveau. Tous les gamers vétérans ont encore le souvenir du stress de leur premier tournoi. Et, si tu envisages de bientôt participer à ton premier tournoi, il faut te faire à l’idée que tu vivras une expérience similaire.

Comment surmonter le stress de tournoi ?
Son niveau de stress : c’est plus de 9000 !

Le stress est inévitable, la défaite l’est moins

Avant mon premier tournoi, je pensais que j’étais du genre à « bien gérer le stress ». J’avais déjà joué dans des conditions difficiles et j’avais fait mes preuves face à des adversaires particulièrement difficiles. Mais après ma première participation au FEJA 2017, j’ai compris que je n’avais jamais vraiment connu le stress de tournoi.

La respiration haletante, les mains moites, la tremblote et les yeux injectés de sang. Lorsque la moindre erreur, face à des adversaires dont je ne savais rien, pouvait résulter en mon élimination du tournoi, je me suis rapidement transformé en feuille de papier.

Et naturellement, le stress arrive avec son cortège de symptômes. Les combos qui ratent, les réactions au ralenti, les doutes sur toutes les décisions à prendre et la respiration d’un marathonien après 5 km de course. Le stress de tournoi est l’un des plus gros obstacles à la performance optimale en tournoi. Et, tant qu’on n’en a pas fait l’expérience, il est presque impossible de s’y préparer et d’y faire face.

Qu’une chose soit claire cependant, pour votre premier tournoi, le stress sera au rendez-vous.

Les méthodes pour surmonter le stress de tournoi

Comment surmonter le stress ?

Pour surmonter le stress de tournoi, chaque gamer a sa petite astuce. Certains développent des « routines d’avant-match » pour réussir à jouer malgré le stress. D’autres préfèrent mettre leurs écouteurs et lancer leur playlist fétiche. D’autres encore contrôlent leur respiration ou surmontent le stress grâce à la force de leur esprit. Tous les moyens sont bons pour surmonter le stress de tournoi et réussir à donner le meilleur de soi !

Pour ma part, le conseil que je donne aux nouveaux joueurs, c’est de réévaluer leurs objectifs. Il faut comprendre que le stress naît de la pression qu’on se met soi-même. C’est parce qu’on veut gagner, qu’on veut jouer parfaitement ou atteindre un certain « standing » qu’on fait monter les enjeux mentalement.

Se fixer les bons objectifs consiste donc à changer d’approche mentale. L’objectif n’est donc plus de « gagner », mais plutôt de mettre en pratique les techniques et stratégies apprises à l’entraînement. Il faut changer l’objectif du « jeu parfait » par la volonté de prendre du plaisir pendant le tournoi. Changer les « standings » en « souvenirs à créer » et « expériences à vivre ». Autrement dit, pour mitiger le stress autant que possible, il faut se savoir capable de gagner, mais se donner pour mission d’avoir une performance satisfaisante pour soi-même avant tout.

Enfin, lorsque rien ne semble fonctionner et que le stress devient insupportable, il faut prendre du recul. Arrêtez de jouer compétitivement, se donner le temps de récupérer ou changer de jeu. Il ne faut absolument pas sous-estimer les conséquences désastreuses que le stress peut avoir sur la santé des joueurs, même jeunes.

Prendre l’habitude des tournois

Malgré toutes les techniques et stratégies qu’on peut développer, la plupart d’entre nous ne seront jamais entièrement débarrassés du stress de tournoi. Même des joueurs vétérans et des eSportifs professionnels en témoignent : on n’élimine pas le stress, on le surmonte et on apprend à jouer le mieux possible ne dépit de ça.

En fin de compte, la technique qui semble fonctionner le mieux, c’est juste de s’habituer au stress. Et pour ça, il n’y a pas 36 solutions : il faut participer à plus d’événements et rejoindre des communautés locales pour faire vivre la scène eSport près de chez vous.

Stress de tournoi : les vétérans ont l'habitude
On finit par s’habituer au stress de tournoi

Conclusion

Le stress de tournoi tient lieu de rite de passage pour les gamers qui souhaitent s’améliorer. Personne (ou presque) n’y échappe et tout le monde a sa petite astuce pour le surmonter. Mais, quelles que soient les méthodes employées, l’évidence reste incontestable : il est impératif de gagner en expérience et de participer à autant de tournois que possible pour s’habituer au stress. La différence entre des joueurs vétérans et des débutants, c’est la capacité qu’on les premiers à exceller malgré le stress.

N'hésitez pas à partager !

afrigamers

Compte principal d'édition pour le site AfriGamers.

Voir tous les articles de afrigamers →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.